BETA 1.0


A quelques jours du départ…

Posté le 06 Mai 2017


La préparation de son expatriation peut être source de stress. On a beau regarder sa « to do list », on a souvent cette impression qu’on va partir et oublier la moitié des choses.

Maintenant que tout le monde sait que je pars, je me sens libérée d’un poids. Il faut dire qu’avant, je n’avais abordé mon expatriation qu’avec ma famille et mes amis proches. Je les ai bassiné pendant des mois…en fait, pendant plus d’un an. Je les plains, ils ont sûrement dû en avoir marre à un moment ou un autre.
Ce qui était loin d’être le cas de mes collègues de travail. Il faut dire que lorsque j’ai signé mon CDI, j’étais parfaitement consciente que je ne resterai pas. D’autres projets bien plus trépidants m’attendaient. Mais on ne part pas non plus à l’aventure sans économies. Parfois, j’avais l’impression d’être une « menteuse ». Ma collègue me parlait de nos congés d’été, alors que je savais parfaitement que l’été 2017 serait pour moi sous le soleil québécois.

Du coup, me voilà à aller travailler, à assurer chaque nuit, les pieds ici, mais la tête en partie au Canada. Sans rien dire à mes collègues, ni mes supérieurs. Pourquoi ? Parce qu’il y a toujours le fameux « et si ? ». « Et si j’en parlais et que ça ne se réalisait pas finalement ? », « Et si j’annonçais à tout le monde que je pars à l’étranger, mais que je me retrouvais à rester en France ? » Superstition ? Crainte de ne pas être prise au sérieux ? Ou tout simplement le besoin de garder ça pour soi, car après tout, ça m’appartient ?!
Quand j’ai décidé d’en parler, c’était parce qu’il était enfin temps. Je devais prévenir mes supérieurs afin qu’ils puissent se retourner pour trouver une remplaçante. Mais aussi pour que moi, je puisse déposer ma démission en temps et en heure et enfin organiser les derniers préparatifs avant mon départ. Ma sup’ était surprise, car elle ne s’attendait pas du tout à ça. Quant à ma collègue de nuit, elle a eu une réaction positive.
Contrairement à d’autres collègues (celles de jour), qui ont parfois eu des réactions assez froides, ou totalement indifférentes. Une simple histoire de jalousie ? Vu le changement de comportement de certaines, je ne dois pas être trop loin de la réalité.

Heureusement, dans la majorité des cas, l’annonce de mon expatriation a eu un retour positif, avec des encouragements tels que « C’est une bonne nouvelle ! Tu fais bien, profites-en tant que tu es jeune. C’est l’aventure ! Une superbe expérience à vivre. »
Sans parler de savoir de ce que j’allais faire ensuite « Tu as trouvé du travail ? Tu vas dans quelle ville ? Tu as trouvé un pied à terre ? » Heureusement, je sais où j’atterris, mais je ne sais pas exactement encore dans quel domaine je vais travailler. Arriver fin mai devrait être une bonne chose pour trouver un job. Il y a plein de possibilités qui s’ouvrent à moi. Des envies de prendre des risques, d’affronter certaines craintes… Et si je finissais par reprendre mes études ?

Pendant mes journées de repos, voire mes pauses au travail, j’ai passé un temps fou à parcourir des blogs d’expatriés, à lire des sites officiels sur l’expatriation au Canada, l’installation, les démarches administratives à faire avant de partir et à effectuer lorsque j’aurai posé le pied sur le territoire canadien. Cela ne se prépare pas au dernier moment. Il y a trop de choses à penser, à faire, à assimiler. On ne part pas en vacances pour 1 mois, mais pour bien plus. Avant même de réceptionner mon permis de travail, j’avais acheté des livres, des magazines, je me renseignais déjà sur la culture québécoise, son histoire, sa gastronomie, ses particularités et autres coutumes qui font tout son charme, ses villes qui m’attirent. Plus d’un an de démarches, de préparation, d’investissement car c’est un projet de vie qui s’organise sur tous les plans. Dernièrement, je viens juste d’ouvrir mon compte bancaire, en ligne. Ce qui est très pratique. C’est une fois là-bas que je devrais tout finaliser.
Et maintenant, à quoi je pense avant même d’avoir atterri ? Et bien… S’expatrier, c’est bien, mais s’intégrer, c’est mieux ! 😉

Et vous, si vous deviez vous expatriez, dans quel pays déposeriez-vous vos valises ?

Bisous mes Caribous. ♥

Like
8

Partager :

Partager via Partager via


10 commentaires sur “A quelques jours du départ…


  1. Bledina, le 6 mai 2017 à 18 h 16 min a écrit :

    Effectivement ça devait être dur de tout gérer. Mais tu a réussis et pour ça je te félicite ! 😀

    Si je devais m’expatrier je choisirai également le Canada. :3

  2. Phoenix, le 6 mai 2017 à 18 h 24 min a écrit :

    Encore une fois c’est super bien écrit :3 Et en effet la jalousie des uns et le silences des autres… ça ne peux vouloir dire qu’une choses ! Mais la jalousie de ces gens là est malsaine et en réalité ils sont en colère contre eux même. Pourquoi ? Parce-que eux aussi aimerai être à ta place: pouvoir réaliser un rêve, démarrer une nouvelle vie, mais ils ne font rien pour ça. Il ne leurs reste que leurs yeux pour pleurer et te jalouser . Si il ne savent que se plaindre tant pis pour eux, ils n’ont que ce qu’il méritent !

    Et je pense sincèrement, que par l’investissement que tu y a mis, et le travail méticuleux que tu as accomplie, tu le mérite :3 ! Et je ne fais pas de soucis a propos de ton intégration, a mon avis ça se passera bien ! Et il n’y a aucune raison que ça se passe mal de toute façon ! Je dis pas que ce sera instantané mais l’issue sera positive j’en suis sûr ! Pour ce qui est du travail ou de reprendre tes études quoi que tu décides, je te souhaite sincèrement de réussir dans le domaines que tu choisiras !

    Si je devais m’expatrier, où je poserai ma valise ? mmmm….

    Et bien je dirais comme toi au Quebec, certes je n’ai découvert que depuis très peu d’années ce coin du monde comparé à toi, mais du peux que j’en ai vu ça à l’air magnifique et génial ! ( et je t’avouerai que ça m’arrange bien pour la barrière de la langue XD )

    Mais aussi pourquoi pas au Japon ! Ce pays à une culture tellement différente de la notre en France mais elle me passionne . Ou encore revenir à mes racines au Portugal . En réalité je ne sais pas vraiment où j’aimerai poser ma valise X) Qui sait peut-être un jours je serai ton voisin (lol XD) ou en train de regarder un concert holographique de Hatsune Miku à Tokyo mais ce qui est sur, c’est que je ne veux pas finir mes jours en France .

    Cœurs sur toi et bon courage pour supporter la hype des 12 jours restant XD

    • Absynthe, le 6 mai 2017 à 18 h 48 min a écrit :

      Wooow ce commentaire !!! *w*
      Merci beaucoup pour tes encouragements, c’est adorable :3

      J’avoue que le Japon est un tel rêve, que tu n’as qu’une envie, y poser le pied un jour ou l’autre. Ce serait incroyable !
      La vie est trop courte pour se poser des questions et ne pas profiter à fond. Donc quoi que tu fasses, profites pour ne pas avoir de regrets 😉

      Cœurs sur toi aussi <3

  3. Nono-60150, le 6 mai 2017 à 20 h 15 min a écrit :

    Encore un très beau texte, bien écrit 🙂
    Félicitations pour avoir concrétisé ton projet, ton rêve 🙂
    Si je devais m’expatrier? Peut être la Pologne, terre de mes ancêtres

    • Absynthe, le 6 mai 2017 à 21 h 38 min a écrit :

      Merci Arnaud, ça fait plaisir 😀
      Je ne connais pas du tout la Pologne, mais ça doit sûrement valoir le détour. Chaque pays à ses charmes et ses attraits ! :3

  4. Sylvaine, le 8 mai 2017 à 16 h 42 min a écrit :

    Et bien voilà un beau récit ! Moi je pense que tu as bien raison de suivre ton chemin au Canada si c’est ton rêve .Tu es jeune , c’ est maintenant qu’il faut le faire. Dans notre profession tu trouveras un job mais par contre est ce qu’il ne faut pas refaire une équivalence ?
    Bravo pour ta future aventure
    Moi si je devais l’expatrier j’ai longtemps été attirée par l’Espagne
    Et la on vient de faire un sejour au Japon et ce pays m’a complètement enchantée
    Après la question ne se pose pas pour moi je suis trop vieille maintenant
    Voilà ma chère
    Bons préparatifs
    Tu pars quand ?

    • Absynthe, le 8 mai 2017 à 18 h 13 min a écrit :

      Merci pour ton commentaire Sylvaine, ça me fait vraiment plaisir de te lire 😀
      Et oui, tu as bien raison, tant que c’est à ma portée, autant foncer et ne pas trop me poser de questions.
      J’ai tellement hâte d’y être, même si une part de moi stresse face à l’inconnue.

      L’Espagne est un beau pays, j’ai eu la chance d’y aller.
      Quant au Japon…je pense que si la langue n’était pas un si grand obstacle (à mes yeux en tout cas – sans parler des mesures complexes d’immigration), je pense que j’aurai pu y aller. C’est un pays qui me fait rêver depuis bien longtemps. Il faut que j’y aille au moins une fois dans ma vie.
      Qu’est-ce qui t’a le plus marqué au Japon ?

      Je pars le jeudi 18 mai ! Encore 10 petits jours 😉

  5. Syrine Abida, le 10 mai 2017 à 12 h 54 min a écrit :

    Moi si je devai partir dans un autre pays se serai l’Angleterre
    Et encore un très beau texte Laura

    • Absynthe, le 17 mai 2017 à 0 h 07 min a écrit :

      L’Angleterre est un pays attrayant je trouve. Dommage que je n’y sois jamais allée, mais j’espère un jour pouvoir au moins aller à Londres. Je suis sûre que c’est une ville qui en vaut le détour.
      Merci, c’est très gentil :3


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *